Publicité
Lettre de la SOGEMAB N°002

Lettre de la SOGEMAB N°002

Le recours aux projets, programmes et autres structures rattachées du Ministère de la Santé pour assurer l’acquisition et la maintenance des équipements biomédicaux a montré ses limites. C’est du moins le constat des professionnels de la santé, des gouvernants, des partenaires techniques et financiers et de la population dans son ensemble, eu égard à l’état des plateaux techniques des structures de santé.

Pour obtenir de meilleures performances, l’Etat a décidé d’externaliser ses prérogatives en matière d’équipement et de maintenance biomédicale par la création de l’Agence de l’équipement et de la maintenance biomédicale (AGEMAB), transformée quelques mois plus tard en société d’Etat, sous la dénomination Société de gestion de
l’équipement et de la maintenance biomédicale (SOGEMAB) en décembre 2013.

Les résultats obtenus se sont révélés meilleurs et l’Etat s’est engagé a davantage accompagner la SOGEMAB en signant avec elle un contrat plan sur la période 2015-2020. Ainsi, des engagements sont pris en vue de l’atteinte des
objectifs de développement, de modernisation et de durabilité des plateaux techniques des formations sanitaires. Ce qui est en parfaite corrélation avec la promesse de Son Excellence Monsieur le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, d’offrir des soins de qualité au peuple burkinabè.

Pour une application effective du contrat plan, les responsables du ministère en charge de la santé, avec en premier plan le ministre Smaïla OUEDRAOGO, n’ont pas lésiné sur les moyens. Une circulaire du ministère de la santé, en date du 7 mars 2016 invite les structures sanitaires publiques à prendre attache avec la SOGEMAB pour les acquisitions et maintenances de leurs équipements biomédicaux et hospitaliers.

Téléchargez