Publicité
Campagne de maintenance: La SOGEMAB s’engage aux côtés des CMA

Campagne de maintenance: La SOGEMAB s’engage aux côtés des CMA

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du contrat plan que l’Etat a signé avec la Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale (SOGEMAB), la société a entrepris depuis le mois de juillet une campagne de maintenance dans les Centres médicaux avec antenne chirurgicale (CMA) du Burkina Faso. L’objectif est de diagnostiquer, réparer et contrôler la qualité des équipements médico-techniques dans ces formations sanitaires qui regorgent d’un nombre important de matériels non fonctionnels.

Le bon fonctionnement des équipements médico-techniques et hospitaliers des formations sanitaires constitue une préoccupation majeure des autorités du pays qui travaillent au quotidien à offrir des soins de qualité aux burkinabè. Dans ce sens, l’Etat s’est engagé à travers un contrat plan
à soutenir la SOGEMAB pour des activités de maintenance dans tous les CMA du Burkina Faso.

La tournée entamée depuis le mois de juillet produit des résultats très édifiants. Sebba, Gorom-Gorom, Dori, Léo, Kongounsi, Koudougou, bref, une cinquantaine de CMA dans les différentes localités ont déjà reçu la visite des techniciens de la société. Cette opération, malgré le manque de financements se déroule assez normalement et permet de diagnostiquer et réparer plusieurs dizaines de marques d’équipements en pannes.

Poupinels, lampes opératoires, scialytiques plafonniers, aspirateurs, balances numériques, amalgamateurs, autoclaves, concentrateurs d’oxygène, spectromètres, etc., sont à chaque passage passés à la loupe des techniciens qui arrivent à les remettre en état de fonctionnement.

La quasi-totalité des acteurs des structures visitées ont salué cette action qui leur permet de disposer de matériels fonctionnels pour répondre aux besoins des patients. Cette initiative est d’autant bien appréciée qu’elle a permis aux personnels de mieux connaître la SOGEMAB et de dissiper une certaine appréhension selon laquelle la société serait responsable des équipements de mauvaise qualité livrés aux CMA. Ce qui est véritablement un faux procès à l’endroit de la SOGEMAB, car depuis sa création, la société n’a jamais livré d’équipements dans les CMA.

Cet exercice offre également l’opportunité de prodiguer des conseils pour la bonne utilisation des équipements en vue de leur assurer une plus longue durée de vie.

 

Témoignages de bénéficiaires suite à la maintenance de leurs équipements

 

  • Monsieur Sandwidi Charles, technologiste biomédicale au CMA de GOROM-GOROM

« Notre centrifugeuse était en panne depuis maintenant deux (2) ans. Nous avons essayé de la réparer à deux reprises mais sans succès. Aujourd’hui cet appareil a été réparé par les techniciens de la SOGEMAB et cela constitue un grand soulagement pour nous ; Car jusque-là, nous utilisions une vieille centrifugeuse qui ne prenait que six (6) échantillons. Mais avec la centrifugeuse qui vient d’être réparée, nous pourrions centrifuger douze (12) échantillons et cela nous permet de gagner en temps et en qualité.
Notre appareil de production d’eau de javel, le sanilec, était aussi en panne et nous avions des difficultés pour acquérir l’eau de javel. Présentement cet appareil a été aussi réparé. Ce qui va nous permettre de disposer d’eau de javel en permanence.

Le travail qui a été fait est très bien et salutaire. Ces initiatives permettent d’améliorer la qualité de la prise en charge des patients et aussi les conditions de travail des agents qui sont dans les zones reculées comme c’est le cas ici à Gorom-gorom.
Ma satisfaction est totale et j’encourage les acteurs. Je suis convaincu que cette activité permettra d’engranger beaucoup de résultats positifs dans notre CMA ».

  • Mademoiselle Aminata GANGO, technologiste biomédicale au CMA de Sebba.

« La mission de la SOGEMAB nous a beaucoup soulagé parce que nous avons pu récupérer des appareils défaillants que nous avions déjà déclassés au magasin. Il y a par exemple le rotator (appareil permettant de mixer des examens comme le SDW et la salmonelle) que nous avions envoyé à Dori pour réparation sans succès. Il y a aussi les hémocuits ainsi que notre appareil de biochimie qui donnait des résultats négatifs. Après le travail des techniciens de la SOGEMAB, tout est rentré dans l’ordre, je n’ai plus constaté de résultats négatifs. Nous avons en plus bénéficié de conseils pour mieux entretenir et conserver nos équipements. C’est la première fois que nous recevons une mission de maintenance de ce genre et nous souhaitons bénéficier encore d’autres missions pour nous permettre de bien travailler».

 

  • Monsieur Joseph LANKOANDE, Responsable du Centre de récupération nutritionnelle (CREN) de Sebba.

« La vocation du CREN est de prendre en charge les enfants malnutris aigus sévères qui présentent des complications médicales (anémie, gastro-entérite, bronchite…).Le plus souvent, la prise en charge ici est urgente et nous avons recours aux matériels de réanimation. Nous avons donc besoin d’oxygénateurs, d’aspirateurs mais aussi de matériels de contrôle de l’état de l’enfant comme les glucomètres, les hémoglobinomètres, les pèse-bébés pour évaluer l’état de l’enfant en vue d’une prise en charge adéquate.

Une bonne partie des équipements que nous disposons était en pannes mais avec l’intervention de la SOGEMAB, nous avons maintenant le sourire. Nous allons pouvoir utiliser le matériel d’oxygénation sans lequel nous étions obligés d’évacuer les enfants à Dori ».

 

  • Zonou Kalfa, Major du CMA de Sebba

« Je suis très satisfait du travail qui a été fait par les techniciens de la SOGEMAB. Depuis quinze (15) ans que je suis au CMA de Sebba, c’est la première fois que nous recevons une équipe aussi technique et professionnelle pour la maintenance. Réellement les techniciens ont fait preuve de discipline et de beaucoup de rigueur dans l’entretien de notre matériel. C’est une action qui nous va droit au cœur parce que pour nous praticiens, lorsque le matériel technique est fonctionnel, nous pouvons travailler avec toute l’aisance possible. Ce n’est pas du tout agréable de devoir évacuer des malades à Dori qui est à plus de cent (100) kilomètres d’ici, à cause d’un seul appareil qui est en panne et qu’on a du mal à réparer.

Nous remercions les responsables qui ont pensé à nous et nous souhaitons que cette expérience se répète ».

 

  • Monsieur Hamadé OUEDRAOGO, Anesthésiste au bloc opératoire du CHR de Gorom-Gorom

« Le bloc opératoire du CHR de Gorom-Gorom avait beaucoup de matériels défectueux. La plus part de nos lampes étaient en pannes et pour faire les interventions nous étions obligés de nous débrouiller et quelquefois, nous empruntions les lampes sur pieds de la maternité. L’un des scyalitiques que l’équipe de SOGEMAB vient de réparer était en panne depuis 2012. Nous ne pouvons donc que saluer le travail qui vient d’être fait et nous vous félicitons surtout pour les interventions dans les localités reculées. Jusque-là, nous faisions appel à des bricoleurs qui intervenaient à la limite de leur compétence. C’est pourquoi nous avons beaucoup d’équipements entreposés depuis des années et qui ne sont pas fonctionnels ».