Publicité
AUDIENCE : LE MINISTRE DE LA SANTE A CŒUR OUVERT AVEC UNE DELEGATION DU PERSONNEL DE LA SOGEMAB

AUDIENCE : LE MINISTRE DE LA SANTE A CŒUR OUVERT AVEC UNE DELEGATION DU PERSONNEL DE LA SOGEMAB

PHOTO 5Le Ministre de la Santé, Professeur Charlemagne Marie Ragnang-Néwendé OUEDRAOGO, a reçu en audience dans son cabinet, des représentants du personnel de la SOGEMAB, ce lundi 10 mai 2021. La délégation est allée dire merci au Ministre pour la maintenance des équipements biomédicaux des Centres médicaux avec antenne chirurgicale (CMA) qu’il a accordée à la SOGEMAB au titre de cette année 2021. Une reconnaissance bien légitime de la société qui, après les conventions de maintenance de 2017 et 2018, était toujours en attente d’une autre convention.

Ce fut l’occasion pour la délégation de rappeler les résultats satisfaisants des conventions passées :
– En 2017, sur 1632 équipements diagnostiqués, 1326 ont été réparés, soit un taux de réussite de 81,25%
– En 2018, sur 1556 équipements diagnostiqués, 1349 ont été réparés, soit un taux de réussite de 86,7%.
A ce résultat s’ajoute l’installation de 210 équipements acquis par d’autres structures autre que la SOGEMAB et qui étaient entreposés dans les CMA. Aussi la délégation a-t-elle rassuré le Ministre de ce que toutes les dispositions sont prises pour réussir la présente campagne de maintenance.PHOTO 3
A cette audience, les représentants du personnel ont également fait part des inquiétudes des agents de la SOGEMAB au Ministre de la Santé. La porte-parole, Mme Pauline KABORE/YAMEOGO a signifié que le personnel se sent orphelin et abandonné par sa tutelle qui ne lui confie pas du travail et ne l’implique pas dans la vie du ministère. Elle a également fait le plaidoyer pour que le Ministre s’implique en personne pour restituer une certaine vérité concernant la société dans les milieux où elle n’a pas voix au chapitre. En effet, dit-elle, depuis un moment, la SOGEMAB est jugée à tort, sur bien d’aspects, comme étant responsable de tous les péchés du système de santé. Ce qui est inexact, même si, comme toute structure, elle peut avoir ses limites et ne peut prétendre être parfaite.
Le Ministre de la Santé pour sa part, a rassuré la délégation que la SOGEMAB n’est pas abandonnée. Il a confié qu’une réflexion est en cours pour donner de nouvelles orientations quant aux missions de la société. Il a sur ce, invité le personnel à accompagner la démarche qui, de son point de vue, va permettre à la société de faire de nouvelles expériences dans le domaine biomédical.
C’est donc rassurée, que la délégation a pris congé de Monsieur le ministre, tout en lui renouvelant sa disponibilité à l’accompagner dans la mission.
PHOTO 1PHOTO 4