Publicité

Historique

DE L’AGEMAB A LA SOGEMAB

Désormais, pour écrire l’histoire de la Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale, on se souviendra que ce nouvel instrument de la politique de santé nationale est né de la transformation de l’ex-Agence de l’équipement et de la maintenance biomédicale. Que recouvre cette mutation ? Assurément pas un simple changement de dénomination.

C’est en Conseil des ministres que fut prise, le mercredi 6 novembre 2013, la décision de transformer l’Agence de l’équipement et de la maintenance biomédicale (AGEMAB) en société d’Etat.

Créée en mars 2011, l’AGEMAB était, entrée en fonctionnement au deuxième semestre de l’année 2012. Il avait d’abord fallu mettre en place le Conseil d’administration dont les membres ont été nommés par décret en fin 2011. Puis est intervenu le recrutement du Directeur Général sur test organisé par la commission interministérielle de recrutement des DG, présidée par le Premier Ministère. Le Directeur Général a été installé dans ses fonctions le 29 février 2012 et s’est attaché à mettre en place la structure. Il aime d’ailleurs à dire qu’il était alors Directeur Général, Secrétaire, Agent de liaison, etc, et que c’est le soutien du Directeur de l’administration et des finances du Ministère de la santé et de ses collaborateurs qui lui a permis de faire ses premiers pas. Mais l’Histoire retient qu’il fit de même pour mettre en place le Laboratoire national de santé publique et d’autres structures dans le passé pour lesquelles il a aussi joué un rôle de pionnier.

Le plan spécial d’équipement des établissements publics de santé était un dossier extrêmement urgent qui lui a été officiellement transféré avec pour instruction du Ministre de la santé de pourvoir de toute urgence aux besoins des établissements concernés.

Beaucoup d’actions ont dû alors être menées de front : recherche de locaux pour abriter les services, recrutements de personnels, formalités administratives, financières et comptables pour le démarrage des activités, préparation des dossiers d’appel d’offres, tenues de sessions du Conseil d’administration et puis, et puis, et puis… Toujours est-il qu’au mois de juin 2012 l’AGEMAB était dans ses locaux actuels et disposait du personnel minimum nécessaire.

La mission assignée, les défis à relever, les agréments exigés, les ambitions et attentes du Gouvernement et des structures sanitaires ont révélé, à l’analyse, que le statut de société d’Etat était ce qui permettrait à l’AGEMAB de répondre à sa fonction.

L’Assemblée générale des établissements publics de l’Etat consacrée aux établissements publics de l’Etat a examiné la situation et recommandé, au cours de sa 14ème session qui s’est tenue du 25 au 26 juillet 2013 la transformation de l’AGEMAB en société d’Etat.

Au terme des études menées sur la viabilité de la nouvelle société d’Etat, le Conseil des ministres a pris la décision tant attendue en sa session du 6 novembre 2013.

L’on peut donc aisément comprendre la satisfaction de tout le personnel et du Directeur Général le Colonel Major Daouda TRAORE qui, à la fin des travaux de la 14éme  AG des sociétés d’Etat consacrée aux établissements publics de l’Etat a déclaré : «le statut de Société d’Etat va nous permettre de bénéficier de procédures spécifiques et rapides et d’être par conséquent beaucoup plus réactifs et attractifs. Cela facilitera l’acquisition d’équipements à des coûts optimisés pour apporter des réponses appropriées aux besoins du système de santé ».

C’est donc un nouveau challenge pour la SOGEMAB qui a encore beaucoup de difficultés sur sa route, ce qui est d’ailleurs normal, mais Daouda TRAORE et son équipe s’imposent une obligation de résultats pour relever les défis et réussir leur mission.